Menu

Menu

Membres de l'Ordre

Retour

François-Régis Fournier

Depuis 2013, l’engagement de François-Régis Fournier en tant que membre de la Coop de solidarité artistique de la MRC de Drummond est constant et remarquable.

En 2016, considérant le brio avec lequel ce photographe avait organisé une exposition dédiée à l’art photographique, les membres du conseil d’administration de la Coop ont choisi de lui demander de planifier un événement annuel lié à cette forme d’art. Dès septembre 2017, les citoyens découvriront ainsi le « Mois de la photo de Drummondville », présenté par le Musée national de la photographie en collaboration avec la Coop de solidarité artistique et d’autres organismes culturels.

Également en 2016, François-Régis Fournier a vécu une résidence artistique en Alsace. Son intervention comme artiste dans le Kochersberg a permis de faire connaître, là-bas, un peu mieux la diversité des activités de création qui se déroulent à Drummondville.

Ses capacités techniques en photographie ont rendu possible sa contribution à divers projets. L’un d’eux, concrétisé en 2016, était lié au matériel photographique historique de la communauté de Saint-Pie-de-Guire qui célébrait alors son anniversaire de fondation.

Partager

Toujours en 2016, le bulletin de l’Association québécoise pour le patrimoine industriel présentait un article de Marie-Josèphe Vallée, professeure agrégée de l’Université de Montréal, sur l’architecture industrielle de Drummondville, conséquence directe de l’exposition de photographies que présentait François-Régis Fournier en novembre 2015 sur ce même sujet.

Cumulant une longue expérience en communication et en gestion d’entreprises culturelles, François-Régis Fournier a notamment été directeur de galeries d’art durant quelques années. Chez Axart, il a gracieusement pris en charge le volet communicationnel en plus de veiller à la coordination des bénévoles qui se consacrent au montage des expositions.

Depuis un peu plus d’un an, il siège au conseil d’administration du Musée national de la photographie. Il agit avec ardeur afin de contribuer à assurer la stabilité et à accroître la visibilité de ce musée.

Par l’entremise de ses visites commentées, cet artiste a aussi offert à de nombreux jeunes élèves d’écoles secondaires de Drummondville un moment d’apprentissage de façon à susciter leur intérêt pour le domaine culturel.

Force est de constater que l’apport de François-Régis Fournier au sein de la communauté culturelle drummondvilloise fait une différence.