Menu

Menu

Officières et Officiers de l'Ordre

Retour

Dominique Chevalier

Communautaire et bénévolat

Œuvrant dans le milieu communautaire durant plus de 40 ans, Dominique Chevalier a été l’initiatrice de nombreux projets d’envergure dans la région visant l’amélioration des conditions de vie des personnes les plus vulnérables, en particulier des femmes.

Originaire de Montréal, Dominique Chevalier a entamé sa carrière en tant qu’organisatrice communautaire au CLSC de Sainte-Thérèse. Le destin l’a amenée à s’installer à Drummondville, en 1978, lorsque son conjoint a trouvé un emploi dans la région. Alors collaboratrice à la revue Luttes urbaines, celle qui détient un baccalauréat en histoire de l’Université du Québec à Montréal s’intéressait au développement urbain du point de vue des exclus et des moins bien nantis, de même qu’à la question du logement, de l’accès à la propriété et des coopératives d’habitation. Avec un groupe d’intervenants, elle a fondé L’Atelier du logement communautaire des Bois-Francs, dont elle est devenue la directrice au début des années 1980. À ce titre, elle a réussi à doter la région du Centre-du-Québec de plus de 200 logements sociaux, qui font toujours aujourd’hui partie du paysage urbain.

Partager

Dominique Chevalier a ensuite fait le saut à la direction de Partance, un organisme communautaire qui soutient les femmes souhaitant réintégrer le marché du travail ou enrichir leur carrière. Pour cette féministe convaincue, s’engager dans la cause des femmes est l’emploi idéal. Elle a facilement su rallier les différentes équipes et les membres du conseil d’administration afin d’offrir des services de qualité aux chercheuses d’emploi, en plus d’améliorer les conditions de travail de son équipe.

Dans le cadre de ses fonctions, Dominique Chevalier a mis en place divers projets pour encourager les femmes à sortir des sentiers battus et à s’investir dans des métiers non traditionnels. Par exemple, après un licenciement collectif chez Osram Sylvania, en 1994, elle a contribué à l’élaboration d’une formation en soudage pour les femmes. Elle a de plus participé à la création des Ateliers Savoir-Faire (un plateau de travail), de Femmes et production industrielle (un organisme dédié à la promotion des métiers non traditionnels pour les femmes) et de l’Envolée des mères (un lieu d’habitation communautaire pour les jeunes mères monoparentales). Elle s’est également impliquée dans différentes organisations locales, régionales et provinciales, telles que le Conseil d’intervention pour l’accès des femmes au travail, la Conférence régionale des élus Centre-du-Québec, le Centre de formation professionnelle Paul-Rousseau, le Conseil régional des partenaires du marché du travail, le cégep de Drummondville et la Corporation de développement communautaire Drummond. Grâce à son engagement, elle a remporté le prix Femmes de mérite dans la catégorie Engagement social du YMCA Québec et le prix de la meilleure coach du Réseau industriel Drummond. Ces deux honneurs sont amplement mérités pour celle qui a toujours cherché la meilleure façon de faire les choses, le plus rapidement possible, le mieux possible et avec le plus de sens possible.

Aujourd’hui, Dominique Chevalier est retraitée et continue de faire le bien pour elle et pour les autres. Au cours de ses 31 ans chez Partance, la mère de deux enfants a côtoyé des milliers de femmes qui ont relevé le défi de changer de vie, que ce soit en retournant à l’école ou en découvrant le métier ou la profession qui leur convenait. Elle dit retenir de ces femmes leur détermination, leur courage et leur volonté de changement. Parions que tous les gens qui ont croisé sa route n’en pensent pas moins d’elle…

* Les vidéos des autres Officières et Officiers sont disponibles dans la médiathèque.