Menu

Menu

Officières et Officiers de l'Ordre

Retour

Nancy Drolet

Sports et loisirs

Si Drummondville a fait parler d’elle aussi souvent dans le monde du sport sur la scène internationale, c’est notamment grâce à la médaillée olympique Nancy Drolet. Cette pionnière et grande hockeyeuse est six fois championne du monde en hockey féminin. Elle a de plus aidé le Canada à remporter une médaille d’argent historique aux Jeux olympiques de Nagano, en 1998, l’année où le hockey féminin y a fait son entrée comme discipline officielle.

Nancy Drolet a enfilé des patins pour la première fois à l’âge de cinq ans, sur une patinoire extérieure de la rue Charles-Garnier, près de l’école Duvernay. Étant donné l’absence d’équipes féminines à l’époque, c’est avec les garçons qu’elle a évolué dans le hockey mineur drummondvillois. À 14 ans, la joueuse de centre a joint une équipe exclusivement féminine de la région de Montréal et a été sélectionnée par Équipe Québec. Dès sa première année dans le circuit féminin sénior, elle a aidé le Québec à décrocher une première médaille d’or au championnat canadien, devenant par le fait même la plus jeune joueuse au pays à remporter un tel titre.

Partager

Ce début fulgurant était annonciateur d’une carrière prolifique. Évoluant au sein de l’équipe nationale du Canada de 1992 à 2004, elle a compté à deux reprises le but gagnant en prolongation lors d’une finale de championnat du monde, en plus d’y réussir deux tours du chapeau. Celle que l’on a surnommée la « joueuse des grandes occasions » est devenue l’une des meilleures marqueuses d’Équipe Canada de tous les temps, avec un total impressionnant de 116 points en 110 parties.

Les performances et l’attitude de Nancy Drolet lui ont permis de récolter une multitude d’honneurs individuels. Elle a été nommée porte-drapeau pour le Québec aux Jeux du Canada et a porté la flamme olympique de Vancouver 2010 lors de son passage à Drummondville. On lui a également remis la médaille commémorative du 125anniversaire de la Confédération du Canada, en 1992, et le prix Personnalité de l’année de la Chambre de commerce et d’industrie de Drummond (CCID), en 1997. Celle qui a participé aux championnats canadiens, panaméricains et mondiaux en softball au tournant des années 1990 a, de plus, mis la main sur le trophée Elaine-Tanner, en 1992, lequel récompense l’athlète féminine junior par excellence au Canada, tous sports confondus.

Évoluant dans des sports d’équipe, Nancy Drolet a tenu à partager tous ses honneurs avec ses coéquipières, répétant sans cesse que « la personne la plus importante dans une équipe, c’est tout le monde ». Grâce à ses succès, elle a grandement contribué à donner au hockey féminin ses lettres de noblesse. Elle a d’ailleurs dirigé, de 1999 à 2003, l’une des plus grandes écoles de hockey pour filles et garçons en Amérique du Nord… basée à Drummondville! Cherchant constamment à redonner à la collectivité, elle n’a jamais manqué une occasion de s’impliquer dans différentes causes qui touchent la santé, la jeunesse, l’environnement, l’équité et le sport.

En plus de s’entraîner à temps complet durant son adolescence, Nancy Drolet a décroché un diplôme en massothérapie et en orthothérapie pour ensuite ouvrir sa propre clinique, en 1993, à l’âge de 18 ans, dans un complexe sportif de Drummondville. Développant ses qualités de communicatrice grâce à une formation en radio et en télévision, elle a collaboré avec divers médias. Puis, à titre de conférencière internationale, elle partage depuis plusieurs années son expérience sportive et humaine avec des jeunes, des sportifs, des organismes et des gens d’affaires. Parmi ses sujets de prédilection figurent le travail d’équipe, la résilience et le leadership, de même que l’avancement et l’inclusion des femmes et des minorités dans toutes les sphères de la société.

Si Nancy Drolet a souvent été qualifiée d’excellente ambassadrice pour le hockey féminin, pour le Québec et pour le Canada, Drummondville ne peut s’empêcher d’ajouter qu’elle incarne l’une de ses meilleures ambassadrices. Symbole de détermination, d’ardeur au travail, de passion et de quête de l’excellence, Nancy Drolet est un véritable modèle à suivre pour toutes les Drummondvilloises et tous les Drummondvillois.

* Les vidéos des autres Officières et Officiers sont disponibles dans la médiathèque.