Menu

Menu

Membres de l'Ordre

Retour

Kevin Poirier

Ce natif de La Tuque a choisi de s’implanter à Drummondville après des études en psychologie, puis en génie industriel. Il y a fondé non pas une, mais deux entreprises, et ce, avant l’âge de 30 ans.

C’est avec un ami de longue date, Yannick Letendre, que Kevin Poirier a eu l’idée de démarrer sa propre entreprise. Après plusieurs mois de travail, les nouveaux partenaires d’affaires ont ouvert les portes du pub-spectacle La Sainte Paix pour la première fois en 2016. L’idée est bonne, la clientèle est au rendez-vous et les propriétaires n’ont pas de temps à perdre. En moins de deux ans, ils y présentent plus de 300 spectacles en tous genres. Rock, métal, folk, rap, humour, matchs d’impro… la liste est longue.

En 2018, le succès de La Sainte Paix, combiné au projet de démarrage d’une deuxième entreprise, vaut aux jeunes associés deux prix importants sur la scène entrepreneuriale à Drummondville, soit le prix Entrepreneuriat jeunesse au Gala des Napoléon, organisé par la Chambre de commerce et d’industrie de Drummond, ainsi que le Concours ÉLAN de la Jeune Chambre de commerce de Drummond.

Partager

Ces récompenses donnent des ailes aux entrepreneurs, qui mènent à terme leur projet de création d’une usine de production de kombucha. La marque Kombu voit le jour en 2018. En véritables autodidactes, les deux diplômés en génie industriel ont tout fait eux-mêmes, à partir des recettes de kombucha jusqu’aux chaînes de production et d’embouteillage. Installée dans l’Incubateur industriel de la Société de développement économique de Drummondville (SDED), l’entreprise réussit rapidement à s’implanter sur le marché. En moins de cinq ans, leurs produits se retrouvent sur les tablettes de plus de 250 établissements partout au Québec. On peut dire qu’ils ont trouvé la recette du succès!

Alors, pourquoi s’arrêter là quand on peut en faire plus? Kevin Poirier et son acolyte ont lancé le mouvement Connexion Centro, qui vise à dynamiser le centre-ville et à rassembler ses commerçants. Ils sont également reconnus pour leur implication dans l’association Culture Bouffe, qui propose des événements culinaires afin de promouvoir les produits locaux, la cuisine de Drummondville et ses chefs. Kevin Poirier siège finalement au conseil d’administration du festival Drummond en bière, où il a pris en charge le volet spectacle de l’événement.