Menu

Menu

Officiers de l'Ordre

Retour

Jean Lemire

Biologiste de formation, Jean Lemire s’est spécialisé dans la recherche sur les mammifères marins, principalement sur l’étude comportementale des baleines. En 1987, il a entamé une carrière parallèle en cinéma afin de conjuguer ses passions pour la recherche et la communication scientifique. Transformant un grand voilier océanographique en plateforme de recherche scientifique et en studio de production, il sillonne depuis 2001 les océans de la planète afin de sensibiliser les populations aux grands enjeux environnementaux. De nombreux scientifiques de partout dans le monde ont utilisé le voilier Sedna IV comme plateforme de recherche.

Ses travaux sur les changements climatiques et la biodiversité ont initié de grandes missions. Avec son équipe de marins et de scientifiques, Jean Lemire a franchi le légendaire passage du Nord-Ouest en 2002; il a hiverné en Antarctique durant une mission de 430 jours en 2005 et 2006, et il a entrepris, en 2012, un tour du monde de trois ans pour traiter de l’état de la biodiversité mondiale, en collaboration avec le Secrétariat de la Convention sur la diversité biologique de l’ONU.

Partager

En association avec la Fondation Sedna, l’explorateur a conçu de nombreux programmes pédagogiques sur le Web, qui sont devenus des références dans le milieu scolaire. Ses multiples réalisations lui ont valu deux doctorats honoris causa, décernés par l’Université du Québec à Rimouski en 2007 et par l’Université du Québec à Montréal en 2015. Il a aussi été nommé Grand ambassadeur 2007 par l’Université de Sherbrooke.

Depuis le début de sa carrière en cinéma, Jean Lemire a scénarisé, réalisé et produit plus de 60 oeuvres cinématographiques et télévisuelles. Ses films et séries ont obtenu plusieurs prix prestigieux dans des festivals internationaux, en plus d’une dizaine de prix Gémeaux et Gemini. Ce communicateur et vulgarisateur hors pair a tour à tour porté les chapeaux de journaliste, de photographe ainsi que de chroniqueur en environnement pour la télévision (Radio-Canada et RDI), pour la presse écrite (Le Devoir et La Presse) et pour le Web. Il a présenté plus de 200 conférences à travers le monde et a publié plusieurs ouvrages, dont L’odyssée des illusions en 2016, Le dernier continent, 430 jours au cœur de l’Antarctique en 2009 et Mission Antarctique en 2007.

Avec une telle carrière, la liste des distinctions qu’il a reçues ici et ailleurs est très impressionnante. En 2004, il a été décoré de la Médaille polaire par la gouverneure générale du Canada et de la Médaille d’exploration Sir Christopher Ondaatje par la Société géographique royale du Canada. En 2006, il a été sacré Personnalité de l’année La Presse/Radio-Canada en sciences et élu « Héros de l’année » par les lecteurs du Reader’s Digest. En 2007, il s’est vu décerner un Phénix de l’environnement par le gouvernement du Québec, la Citation of Lifetime Achievement aux Canadian Environment Awards et il est devenu Officier de l’Ordre du Canada. Trois ans plus tard, sur la scène internationale, il a été nommé ambassadeur honorifique de la Vague verte par l’ONU et a reçu le prix MIDORI de la Fondation AEON pour l’environnement au Japon. En 2009 et 2010, il a été porte-parole en environnement pour Disney Nature, faisant à ce titre la narration des films Terre et Océan. En 2017, il est devenu le premier émissaire aux changements climatiques du Québec et aux enjeux nordiques et arctiques, une fonction que lui a attribuée le gouvernement du Québec.

Drummondville ne peut pas être plus fière de compter ce citoyen d’exception parmi ses ambassadeurs. Passionné et engagé, cet explorateur est non seulement une grande figure pour notre ville, mais aussi pour notre province et la planète entière. Grâce à lui, la population est davantage sensibilisée à la détérioration des écosystèmes, à l’avenir des espèces animales et à l’urgence d’agir pour contrer les changements climatiques. Grâce à lui, la population a, elle aussi, une mission : améliorer le monde.